Spiritisme et Science

 

Le spiritisme, est-il une science ?

Par Charles Kempf 

 

Les mots spiritualisme et spiritualiste ont une acception très générale : quiconque croit avoir en lui autre chose que la matière est spiritualiste. Par contre, les termes SPIRITISME et SPIRITE sont des néologismes, c'est-à-dire des mots inventés par leur codificateur, Allan Kardec.

 

Allan Kardec définit le Spiritisme comme « une science qui traite de la nature, de l'origine et de la destinée des Esprits, et de leurs rapports avec le monde corporel. » Le Spiritisme est donc bien défini comme une science. Mais il se distingue des disciplines scientifiques déjà établies et étudiées dans les académies par l'objet de ses études : l'élément spirituel.

 

Pour illustrer ce point, nous tenterons d'abord d'identifier, dans un bref résumé historique, les éléments qui caractérisent le Spiritisme.

 

Ensuite, nous ferons un parallèle avec quelques concepts classiques et modernes de la science, pour en montrer les liens et les différences par rapport au Spiritisme. Enfin, nous aborderons les divers aspects de la connaissance.