Livres de base
Le Livre des Esprits

Publié par Allan Kardec en 1857, il est le principal livre de la philosophie Spirite. Nous pouvons l’appeler son épine dorsale, car il soutient toutes les autres œuvres dans le spiritisme. Il se divise en quatre parties : « Les causes primaires »; « Le monde spirituel ou des Esprits »; « Les lois morales »; et « Espoirs et consolations ». Il est composé de 1 018 questions posées par Kardec aux Esprits supérieures responsables de l’arrivée du Spiritisme chez les hommes. Qu’est ce Dieu ? D’où venons-nous ? Où allons-nous ? Que faisons-nous sur Terre ? Telles sont quelques unes des questions répondues par la phalange de l’Esprit de la Vérité.

Le Livre des Médiums

Sa publication a été en 1861. Allan Kardec montre les bénéfices et les dangers de la médiumnité, soit, le lien qui relie l’homme incarné au monde spirituel. Il démontre qu’alors que tous les êtres vivants possèdent cette ouverture de contact, il y a ceux en qui elle est beaucoup plus accentuée. Kardec et les Esprits supérieures alertent sur la subtilité de cette faculté afin qu’une personne puisse contacter les Esprits sans être incommodée par les entités maléfiques, perdant ainsi le contrôle de sa médiumnité.

L’Evangile Selon le Spiritisme

Publié en 1864, cette oeuvre peut être considérée comme étant la partie morale de la philosophie spirite. Kardec et les Esprits supérieurs y font des commentaires sur les principaux passages de la vie de Jésus, en un langage accessible. Ils expliquent ses paraboles et démontrent la grandeur du Maître dans ses enseignements, nous donnant en plus des conseils importants sur notre conduite journalière face aux difficultés de la vie et aux doutes que nous en avons.

Le Ciel et l’Enfer

Kardec a publié ce livre en 1865. À travers l’invocation des Esprits de personnes de classes sociales, de croyance et de conduites des plus différentes, il nous démontre comment a été leur arrivée et leur vie dans le monde spirituel après leur désincarnation. Des reines, des paysans, des religieux, des assassins, des ignorants et des intellectuels sont quelques uns de ceux qui racontent ce qui les attendaient après leurs attitudes terrestres et comment pourront être leurs vies futures.

La Genèse

Dans cette oeuvre de 1868, Kardec explique la Genèse Biblique, la formation de l’Univers, démontrant sa cohérence quand elle est confrontée aux connaissances scientifiques dénuée des allégories  propres à l’époque où elle a été écrite. Elle expose ce que sont les miracles, expliqués par les lois de la nature, produits par la modification des fluides qui nous entourent. Enfin, elle fait la religion et la science marcher ensemble, fortifiant la foi de ceux qui croient en Dieu.