Le Noël des pauvres

Le 25 décembre 2014

 

Est-ce que ça vous tenterait d’inclure dans votre liste de cadeaux de Noël deux ou trois sans-abris? Ou encore plus selon vos moyens?

Nous vous invitons à participer et /ou collaborer à une activité qui vise à apporter aux sans-abris un peu de chaleur humaine dans cette journée qui symbolise l’espoir, la joie et la fraternité.

 

Saviez-vous que toutes les années, le matin de Noël, plusieurs sans-abris* dorment un peu partout dans les stations de métro? À la station de Bonaventure, selon l’année, ils sont entre 30 à 50 à dormir sur des bancs, par terre et même sur les escaliers; des hommes et des femmes, des jeunes et des vieux.

Nous vous invitons alors à donner un peu de votre temps et ressource pour leur souhaiter un joyeux Noël et leur offrir un petit cadeau.

 

Il y a 2 possibilités de participation :

 

1) Participer sur place : l’activité commence à 8h30 et dure environ 45 minutes. Ça consiste à donner un cadeau et jaser un petit peu avec les sans-abri, en se divisant en groupes de 2 ou plus. Nous avons besoin d’au moins 8 à 10 personnes pour que l’activité puisse avoir lieu. C’est vrai que ça se passe tôt le matin, mais nous pouvons vous garantir que cette expérience apportera toute une autre signification à votre Noël!

 

2) Contribuer avec un ou plusieurs cadeaux (achetés et emballés par vous-mêmes). Contenu : un pair de gants, un foulard, une tuque (grands, chauds, neufs et lavés), un chocolat, 10 $ et une carte de Noel avec un message en français. Notre objectif est d’avoir environ 50 cadeaux. Coût total estimé = 25 $.

Les cadeaux doivent être laissés au centre au plus tard le 17 décembre (à la fête de Noël du CESF) et ceux qui sont intéressés à participer de la remise de cadeaux pourront s’inscrire en communiquant avec aranda_karen@hotmail.com

 

* À Montréal il y a plusieurs sans-abris. Ils sont aidés par des organismes charitables qui offrent entre autres la possibilité de dormir dans un refuge toutes les nuits. Toutefois, tôt le matin ces personnes doivent quitter le refuge et ne peuvent y retourner que vers 17 h pour s’enregistrer pour une nouvelle nuit.

À cause du froid, en sortant des refuges, plusieurs sans-abris se dirigent vers les stations de métro pour continuer à dormir dans la chaleur. La station de métro Bonaventure est particulièrement recherchée et on peut y trouver plusieurs personnes qui dorment, surtout entre 7h30 et 9h. Depuis les dernières années, le nombre de personnes qui s’y trouvent le matin de Noël a augmenté sans cesse.